Le Bessin ? Bayeux Les plages du Débarquement Culture Maritime Châteaux et Jardin Gastronomie et terroir Caen
Bienvenue dans le Bessin

Le Bessin est un pays de la Normandie autrefois appelé Pagus Baiocensis (pays de Bayeux). Ses habitants gaulois étaient les Bajocasses ; ils sont aujourd'hui les Bessinois.

Sur le plan géographique , le pays du Bessin désigne aujourd'hui la région de Bayeux, dans le Calvados. Cependant, son assiette géographique dépasse les limites actuelles du Bessin proprement dit ; le Bessin est à l'origine le territoire compris entre l'Orne et la Vire. Les villes de Caen et de Vire sont donc historiquement bessinoises. À cheval sur les départements du Calvados et de la Manche, le Bessin représente le tiers occidental du premier. Le Bessin, au sens actuel du terme, est donc entouré :
* à l'ouest par le Cotentin,
* au sud par le Bocage virois,
* à l'est par la campagne de Caen.
La partie ouest du Bessin, entre Bayeux et la Vire est une terre de bocage, alors que vers l'est, sa plaine est devenue la campagne de Caen. De nombreux toponymes font référence à la localisation de la commune dans le Bessin : comme notre village : Vienne-en-Bessin.

Sur le plan historique : La fondation du pays de Bessin est à mettre en lien avec la création de l'ancien diocèse de Bayeux, autour de la ville d'Augustodurum. Le nom Bessin vient en effet du bas latin baiocassinus ; cet adjectif mentionné dès le VIe siècle signifiait « de la région des Bajocasses » , tribu gauloise dont le chef-lieu était Bayeux. La ville gallo-romaine d'Aregenua, ancienne capitale du peuple des Viducasses, et sa cité ont très tôt été intégrées au diocèse de Bayeux et donc au Bessin. Il est d'ailleurs probable que le ressort de ce premier diocèse comprenait également le futur Cotentin, c'est-à-dire le territoire des Unelles. La création du diocèse de Coutances au Ve siècle a réduit l'autorité spirituelle de l'évêque de Bayeux aux chrétiens des cités de Vieux et de Bayeux. Dès lors, ce territoire va former le Bessin et ne changera quasiment pas de limites géographiques jusqu'en 1790, date de la création du département du Calvados.

Le tourisme dans le Bessin : C'est revivre les riches heures du Duché de Normandie, s'imaginer au côté de Guillaume le Conquérant en s'émerveillant devant la Tapisserie de Bayeux ou s'émouvoir en touchant la pierre séculaire des nombreux châteaux, fermes-manoirs et abbayes qui constellent la région. Découvrir le Bessin, c'est aussi fouler la terre des héros de 1944, ressentir leurs émotions quand ils ont débarqué sur les plages au matin du 6 juin, et rendre hommage à leur courage.

Au delà de son fabuleux passé historique, le littoral préservé du Bessin promet de vivre des moments intenses. Ses 60 km de côtes, alternance de longues plages de sable et de falaises abruptes, sont un paradis pour les sports éoliens à sensations : char à voile, parapente, planche à voile, catamaran...

Le Bessin est une mosaïque de paysages, entre mer et marais, entre plaines bocagères et forêts. Les variations de lumière du ciel normand apportent la touche finale à ce tableau grandeur nature devant lequel on ne peut que s'extasier.

L'émotion viendra aussi d'une rencontre avec les artisans et les maîtres d'art du Bessin. Avec eux, on se laissera conter l'histoire d'une tradition bien vivante, on se découvrira peut-être des talents cachés pour la dentelle ou la broderie et on se fera surprendre par leurs créations insolites.
Les gastronomes sont bien sûr invités à la table du Bessin pour se délecter des saveurs du terroir issues du lait, de la pomme et de la mer. Ici, le beurre et la crème d'Isigny affichent fièrement leur matière grasse ; là, les étals des pêcheurs débordent de coquilles Saint-Jacques, d'huîtres et de poissons en tout genre. Ici, la pomme n'est pas un fruit défendu ; le cochon de Bayeux n'est pas une race oubliée.